Select Page

Par Ici Les Sorties : Vendredi 9 Février 2018

Vendredi 9 février 2018 : il est question de nouvelle scène jazz londonienne, de musique cinématique et de gestation plus ou moins douloureuse.

Various Artists – We Out Here – 9 février 2018

La réputation de Gilles  Peterson en tant que dénicheur de talents n’est plus à faire. Il a eu en plus le génie de se constituer un réseau international d’aficionados qui parcourent leur territoire pour mettre en avant les artistes prometteurs locaux. Chacun apporte sa pierre à l’édifice Worldwide FM et vient assurer une émission sur la webradio en réunissant ses coups de coeur.

Toujours dans cette optique, le Worldwide FM se décline logiquement en label : Brownswood Recordings. Il faut notamment se ruer sur les 12 volumes de la serie Brownswood Bubblers qui recèlent une multitude de merveilleuses pépites. Avec We Out Here, qui sort ce 9 février 2018, l’accent est mis sur la nouvelle scène jazz londonienne. Cet album regroupe parmi les musiciens les plus prometteurs de la capitale britannique. Et certains d’entre eux ont déjà fait parler d’eux en 2017.  Nubya Garcia nous avait régalé avec son EP Nubya’s 5ive, moderne et groovy mais aussi avec ses interventions remarquées sur les titres de Blue Lab Beats tandis que  Juan Pablo: The Philosopher (sorti en octobre dernier) d’Ezra Collective nous apportait fraîcheur et vivacité.

Abusey Junction, ci-dessous, du collectif Kokoroko réunit par l’amour de l’Afrobeat, est une douce ballade portée par la somptueuse et délicate guitare d’Oscar Jerome.

Bandcamp | Site Officiel | Gilles Peterson | Worldwide Fm

 

Gogo Penguin – A Humdrum Star

Difficile de croire qu’ils ne sont que trois musiciens, réunis sous le curieux patronyme de Gogo Penguin, à créer cette musique si incandescente. Pourtant ce sont bien le pianiste Chris Illingworth, le bassiste Nick Blacka et le batteur Rob Turner qui nous livrent une œuvre inclassable qui puise à la fois dans le registre des trios jazz menés par Ahmad Jamal, Bill Evans ou encore Max Roach que dans la musique classique ou les musiques de films (Ils sont actuellement en tournée avec la musique qu’ils ont composé pour le film Koyaanisqatsi de Godfrey Reggio). Chaque élément se complète: la batterie apporte une fulgurance palpitante, comme souvent dans une section rythmique la basse soutient la batterie ou parfois fait office de contre-pied. Le piano, quant à lui, assure plusieurs rôles que l’on peut clairement identifier sur le titre Raven :  il établit l’atmosphère du titre, tient le thème principal et répand les éléments qui nous font vibrer.

A Humdrum Star, dans les bacs à partir de ce 9 février 2018, regorge de titres captivants à la cinématique prononcée et saisissante.

Site Officiel | A Humdrum Star | Facebook | Twitter

 

Alela Diane – Cusp

Février 2018 : tout juste un an après avoir frôler la mort suite à des complications liées à l’accouchement de sa fille, Alela Diane en a finit avec la gestation de Cusp (à paraître ce 9 février 2018) moins douloureuse. Le choix du titre de l’album, point de transition, possède un double niveau de compréhension : l’artiste  a  choisi de composer au piano à la différence de ces albums précédents composés à la guitare. C’est également un passage de la jeunesse à la parentalité, où les perspectives, intérêts et préoccupations sont chamboulés. Ether & Wood reflète le bouleversement apporté par l’arrivée future d’un bébé :

Next thing I knew her spirit called
She took shelter in my whomb
And I felt her tiny feet
Kick me from the inside
And when I looked into her dark eyes
She couldn’t help but cry – ooh

Alela Diane ne laisse pas pour autant de côté ses tourments face aux aberrations du monde qui nous entoure.  Dans Émigré  elle s’inquiète du sort réservé aux migrants, notamment celles et ceux qui traversent la méditerranée :

Le clip ci-dessous, dans lequel la chanteuse se met en scène avec un(son?) bébé dans les bras, relève l’incongruité de la situation :  une mère et son enfant si proche alors que le texte parle des enfants et des mères qui meurent sur des bateaux qui font naufrage (dans l’indifférence la plus totale).

One by one the children have grown silent
From their mother’s arms, they float away
The roaring sea will wash our quiet bodies
Upon the foreign shore, but our souls will find a way

Cusp | Site Officiel | Facebook | Twitter

 

About The Author

Dj Tofu

Bercé au Hip Hop, les samples et ma curiosité insatiable m'ont fait découvrir des multitudes de genres, pépites et univers. Véritable glouton, j'ingurgite tout ce que j'écoute pour partager mes coups de cœur et news.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate:

Hot Track

Playlist du moment

Tweets récents

Translate »

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partage

Vous avez aimé? Partagez!