Select Page

Par Ici Les Sorties – Vendredi 26 Janvier 2018

Vendredi 26 janvier 2018.

Au menu du jour : le rap posé d’Evidence, le jazz remuant de Chris Dave, la « pop tropicale » d’Hollie Cook. Trois albums qui vont marquer le début de cette nouvelle année.

Evidence – Weather Or Not – Vendredi 26 Janvier 2018

Posé, le flow du rappeur/beatmaker Evidence est posé signe de sa sérénité, sa discrétion et sa modestie. Mais comme il le dit lui-même : « never take my kindness for weakness« . Il est capable de déverser un déluge de lyrics affûtés. Voici un tout petit aperçu de la qualité de son écriture :

Walking in the rain off the Jim Beam (marque de spiritueux)
Dreams broken on the boulevard, Jim Dean (allusion au livre de Paul Alexander, James Dean : Boulevard of Broken Dreams)
Get a grip for bars like a gym beam (accroché aux bars/vers de rimes comme le gymnaste à la barre/poutre)
Eyes redder than the rastas on the swim team (référence aux yeux rouges des fumeurs de cigarettes qui font rire, la swim team est le surnom du groupe qu’il a formé avec Alchemist. Autrement dit, les gai-lurons auront abusés de la consommation de la substance pendant la conception de l’album)

Jim Dean (piste 4)

Depuis 15 ans, Michael Taylor Peretta aka Evidence fait la pluie et le beau temps sur le rap underground U.S. Après Cats & Dogs (pour l’expression It’s raining like cats and dogs) et The Weathermen LP, il clôt avec Weather Or Not la trilogie relative au temps/météo. Métaphore sur les aleas de la vie et que l’on retrouve en fil rouge tout au long de l’album.

Fidèle en amitié, Evidence a convié le producteur The Alchemist avec qui il collabore régulièrement. Ce dernier s’est occupé de Throw It All The Way avec au passage le sample de Dawn Mists de Barry Forgie qui a déjà inspiré  Madlib sur Falling de Dudley Perkins (aka Declaime) ou encore Apollo Brown. Alors que Madlib en avait conservé toute la charge mystique, The Alchemist a préféré une utilisation plus discrète et légère. Une pluie d’autres amis sont présents sur Weather Or Not  : Dj Premier (à la production du 10,000 hours ci-dessous) le rappeur de L.A Defari, ses accolytes de Dilated People : Dj Babu et Rakaa. Il s’est également entouré des jeunes loups Rapsody et Jonwayne. Avec cette prestation et son dernier album, ce dernier s’impose comme un des meilleurs MCs de sa génération.

Artiste accompli, c’est aussi un photographe talentueux comme en témoigne les 338,000 abonnés à son compte Instagram et surtout les photos qu’il expose dans un restaurant californien.

En parlant de Apollo Brown, le producteur de Détroit avait été appelé par les deux membres du Wu Tang Clan, Ghostface Killah et RZA, pour mettre en son une sombre histoire de gangster où l’on retrouve les ingrédients typiques du genre : vengeance et trahison.

The Brown Tape (à tirage limité pour le Record Store Day), était sortie en alternative de l’album concept Twelve Reasons To Die que le rappeur avait signé avec Adrien Younge. Grâce à l’incontournable label Mello Music Group, la « cassette » est également disponible officiellement ce 26 janvier 2018 en écoute, CD, Vinyle et téléchargement.

Rhymesayers | Bandcamp | Twitter | Facebook | UGHH | Instagram

 

Chris Dave & The Drumhedz (x 2)

Casting également très alléchant pour l’album de Chris Dave considéré comme l’un des 100 meilleurs (n°95) batteurs selon le célèbre magazine Rolling Stone : les soul crooner Anderson.Paak (Black Hole) et Bilal, les rappeurs Elzhi et Phonte (aussi bon rappeur que chanteur) sur Destiny N Stereo (ci-dessous).

Ce projet du batteur renferme les multiples influences qui ont jalonné sa carrière déjà bien remplie. De sa collaboration avec D’Angelo on retrouve le son particulier de Black Messiah notamment sur Dat Feelin’ avec le chanteur SiR. De ses débuts avec le groupe de R & B Mint Condition, il a conservé la sensualité propre au genre que l’on retrouve sur le titre Job Well Done avec Anna Wise.

Mélangez tout ça dans un shaker, ajoutez-y le jeu hétérogène de Chris Dave aidé par la cinquantaine de musiciens qui compose les Drumhedz (James Poyser de The Roots ou Shafiq Husayn de Sa-Ra pour ne citer qu’eux) et vous obtenez un style remuant, moderne et groovy à souhait.

Site officiel | Soundcloud | Twitter | Facebook

 

Hollie Cook – Vessel Of Love

Hollie Cook est la fille du batteur Paul Cook des punks Sex Pistols et de Jeni Mathias choriste de Culture Club (qui avait déjà mélangé le pop au reggae) dont le chanteur, Boy George est son parrain. Cette double culture a imprégné les débuts de l’artiste lorsque elle a rejoint groupe de punk/reggae The Slits qu’à décider de reformer, en 2005 sa co-fondatrice Ari Up.

Après des longues années de tournée, Hollie Cook était à bout de souffle, au bord de la dépression. Il a fallu l’intervention du producteur Youth pour la remettre sur les rails de la création.

La londonienne d’à peine 30 ans qualifie sa musique de « pop tropicale » avec la mélancolie de Sade et par moment les influences ska de The Specials.  Avec ce troisième album qui sort également ce 26 janvier 2018, elle nous offre un reggae/dub made in UK irrésistible car passe-partout, coloré et hautement contagieux dans la lignée de celui transmis par les grandes impératrices du reggae/rocksteady : Marcia Griffith, Susan Cadogan ou Phyllis Dillon (que vous pouvez retrouver sur la playlist qui leur ait dédiée).

Merge Records | Site Officiel | Twitter | Facebook

 

About The Author

Dj Tofu

Bercé au Hip Hop, les samples et ma curiosité insatiable m'ont fait découvrir des multitudes de genres, pépites et univers. Véritable glouton, j'ingurgite tout ce que j'écoute pour partager mes coups de cœur et news.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate:

Hot Track

Playlist du moment

Tweets récents

Translate »

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partage

Vous avez aimé? Partagez!