Select Page

Par Ici Les Sorties – Vendredi 18 mai 2018 – Flabbergastmusic

Vendredi 18 mai 2018

18 mai 2018 : le touareggae de Bombino, toutes les femmes en une avec Courtney Barnett, le jazz enchanteur du Brad Mehldau Trio.

Bombino – Deran [Partisan Records]

D’emblée, les premières notes brûlantes de la guitare de Imajghane, premier titre de Deran, nous transposent dans le désert, à l’ombre d’un acacia, arbre sous lequel Omara Moctar alias Bombino a vu le jour.

Il pleure son Sahara, terre natale du guitariste, autrefois havre touristique et devenu un endroit synonyme d’insécurité et de conflit, lui qui a dû fuir le Niger pour l’Algérie, fuir l’oppression des opposants aux Touaregs.

« Mon cœur brûle, il brûle parce que mes frères, mes frères ne s’aiment plus » (Oulhin  – Mon cœur brûle, titre 6). Mais pour lui l’avenir de son peuple passe non pas par les armes mais par la revendication. Il appelle également au dialogue entre les peuples seul remède contre la guerre, pour que les relations intercontinentales ne se résument pas en enjeux militaire et de sécurité.

Tamasheq  (la langue Touareg), Deran Deran Alkheir exhortent à la liesse tandis que Midiwan (Mes Amis) et Adounia Dagh (Cette Vie) rendent le coeur léger, bercé par les rythmes (Hassan Krifa aux percussions) et la somptueuse guitare de Bombino.

Le « touareggae » de Tehigren (vidéo ci-dessous) est, quant à lui, irrésistible grâce notamment à la mélodie de basse particulièrement inspirée de Youba Dia et aux youyous introductifs.

« Deran deran alkheir » meilleur vœux, meilleur vœux pour la paix : c’est ce que crient les femmes lors des mariages Touaregs. A l’instar de sa musique et à travers ce somptueux Deran, dans les bacs ce 18 mai 2018, Bombino porte en lui un message universel et réconfortant.

Deran | Site Officiel | Facebook | Twitter

Courtney Barnett – Tell Me How You Really Feel [Milk! Records]

Tell Me How You Really Feel : l’auteure a pris cette expression au pied de la lettre puisqu’elle a offert sur son site internet la possibilité pour chacun de s’exprimer dans la limite de 250 caractères. Ça donne un florilège fourre-tout, parfois saugrenu, parfois sincère qui défile sur le mur de son site.

L’affaire Weinstein a libéré la parole. Jusqu’en Australie où la chanteuse a fait partie des 300 femmes à avoir signé une lettre dénonçant le harcèlement sexuel dans l’industrie du disque. Elle contient des témoignages poignants, horribles de victimes d’agressions sexuelles, morales, de violences. S’il fallait encore des preuves que de tels comportements des hommes, trop ancrés dans la société, doivent cesser. S’il fallait encore apporter la preuve qu’il s’agit d’un phénomène global, qui concerne tous les secteurs partout dans le monde, reflet d’une société patriarcale arriérée.

I’m Not Your Mother, I’m Not Your Bitch se veut ainsi un pamphlet sur la liberté de la femme (mais pas que selon Courtney Barnett)…

I’m not your mother, I’m not your bitch
I hear you mutter under your breath
Put up or shut up, it’s all the same
It’s all the same, never changes, never changes

…et Nameless, Faceless traduit le sentiment d’insécurité subit au quotidien par les femmes :

I wanna walk through the park in the dark
Men are scared that women will laugh at them
I wanna walk through the park in the dark
Women are scared that men will kill them

Tell Me How You Really Feel confirme après Sometimes I Sit And Think, And Sometimes I Just Sit que l’artiste est une des plus douées pour traiter de sujets contemporains et sensibles en les habillant d’une fausse légèreté.

Retrouvez Courtney Barnett dans le Par Ici Les Sorties du 13 octobre 2017.

SmartUrl | Site Officiel | Facebook | Twitter

Brad Mehldau – Seymour Reads The Constitution! [Nonsuch Records]

Après avoir interprété J.S Bach en début d’année sur l’album After Bach, formé l’an dernier un duo inédit avec le mandoliniste Chris Thile, le touche à tout Brad Mehldau compose à nouveau son trio de prédilection pour un nouvel opus au titre énigmatique Seymour Reads The Constitution!

Il retrouve donc le batteur Jeff Ballard et le bassiste Larry Grenadier sur des compositions originales, des réinterprétations de chansons pop (Great Day de Paul Mc Cartney, Friends composé par Brian Wilson des Beach Boys) ou de l’incontournable (pour les musiciens du jazz) American Songbook avec Almost Like Being In Love composé par Frederick Loewe pour la comédie musicale Brigadoon.

Brad Meldhau joue avec une légèreté comparable à celle d’Ahmad Jamal ou de Ramsey Lewis, comme en témoigne la composition originale Spiral dans lequel sa main gauche crée un tourbillon infernal pendant que sa main droite nous emporte dans un flot mélodique enivrant.

Parce qu’ils savent habilement alliés classicisme et modernité, ésotérisme et simplicité, respect et désinvolture la musique du Brad Mehldau Trio est empreinte de liberté et touche le cœur de celles et ceux qui sont prêt(e)s à entreprendre un voyage jazzistique enchanteur.

SeymourReads |Brad Mehldau | Facebook | Twitter

About The Author

Dj Tofu

Bercé au Hip Hop, les samples et ma curiosité insatiable m'ont fait découvrir des multitudes de genres, pépites et univers. Véritable glouton, j'ingurgite tout ce que j'écoute pour partager mes coups de cœur et news.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate:

Hot Track

Playlist du moment

Tweets récents

Translate »

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partage

Vous avez aimé? Partagez!