Select Page

Par Ici Les Sorties musique du 5 octobre 2018

Sorties musique du 5 octobre 2018

Sélection 100% féminine pour les sorties musique du 5 octobre 2018. De la noirceur cathartique : pas du tout – Molly Burch, passionnément – Safia Nolin, un peu – Cat Power,  beaucoup – Adrianne Lenker.

Molly Burch – First Flower [Captured Tracks]

Des intonations à la Elvis Presley, un son de guitare si particulier,  si californien. Ce charme désuet des années 50 début du rythm and blues, rock and roll de Phil Spector, Chuck Berry (cf. la façon dont Uma Thurman prononce « Vincent Vega »  dans Pulp Fuction) ou The Ronettes. C’est un peu de tout ça à la fois le style de Molly Burch.

L’amour naissant (First Flower, Real Love), innocent, la dépendance à l’autre (Without You) sont des sujets maintes fois abordés et narrés de plus belles façon avant elle. Mais après tout la Soul music, le Rocksteady sont des genres musicaux qui reposent quasi entièrement sur le thème éculé de l’amour mais ils n’en demeurent pas moins essentiels. On ne peut donc pas exiger plus de Molly Burch puisque c’est la direction qu’elle a choisi. De plus, le côté fleur bleue se prête parfaitement à sa musique. Après la digestion de la rupture sur l’opus précédent Please Be Mine, la chanteuse s’affirme et refuse qu’on lui dicte sa conduite (Candy, To The Boys).

L’album se termine sur un poignant Every Little Thing très Love Me Tenderien et son accompagnement de nappes de harpe (?).

On pense s’en lasser rapidement, au moins des paroles, mais la musique de la texane/ex-californienne  possède une force d’attraction très puissante si bien que l’on y revient régulièrement.

First Flower | Site Officiel | Facebook | Twitter

Safia Nolin – Dans Le Noir [Bonsound]

Dans une interview pour Le devoirSafia Nolin explique cette nécessité de se regarder dans le Miroir pour s’accepter et se respecter. La difficulté à accepter son corps (Je m’excuse de mon corps/Pour mon coeur – Miroir) est un sujet récurrent sur ce nouvel album de la québécoise. Elle nous emmène au plus profond de son intimité, de ses tourments.

La mort rode Dans Le Noir (Tant que la mort n’est pas loin dans Les Chemins,  Même si mes jours sont comptés dans Encore) et traduit le reflet de pensées suicidaires qui envahissent l’écriture de Safia Nolin. Elle explique que si elle parle autant de la mort c’est pour encore mieux avoir conscience qu’il faut apprécier la vie. Qu’il faut remercier les gens autour de soi qui vous aime tel que vous êtes et qui vous donne le courage de continuer.

Avec sa voix, sa guitare sèche et son aura brut, Safia Nolin nous entraîne dans sa mise en abîme vertigineuse. C’est souvent dans la fracture que réside la beauté. Preuve en est avec Dans Le Noir qui sort ce 5 octobre 2018 chez Bonsound.

SmartUrl | Site Officiel | Facebook | Twitter

Cat Power – Wanderer [Domino Records]

Il y a 20 ans Cat Power sortait Moonpix, écrit après un cauchemar dans lequel des être maléfiques tentaient de s’emparer de son esprit. Si The greatest coïncidait avec une rupture amoureuse et Sun à une hospitalisation et à la découverte d’une maladie auto-immune, Wanderer, correspond quant à lui, à un nouvelle évènement de sa vie : la naissance de son fils Boaz (dont on aperçoit le haut de la tête sur la pochette).

Chan Marshall nous a régalé par le passé de reprises inspirées, elle y a consacré un album entier à ce sujet (The Covers Record sorti en 2000) comprenant sa sublime interprétation de The Sea Of Love de Phil Phillips (présent sur la playlist Divas 1). Partant d’une anecdote, elle a choisi d’inclure dans Wanderer une chanson de Rihanna  : « un vieil amant est venu me chercher en voiture et cette chanson passait à la radio. Il a dit alors : « oh c’est ma nana ». Je pensais qu’il parlait de moi. La chanson s’est fini, il a éteint la radio et c’est là que je me suis rendu compte alors qu’il ne parlait pas de moi mais de Rihanna ». Quelques années plus tard, peu de temps après la naissance de son fils, elle a de nouveau entendu Stay dans un taxi et a pleuré pendant tout le trajet. Cette nuit là, elle avait prévu de rejoindre un ami dans un bar karaoké et décida que Stay serait la seule chanson qu’elle allait chanter. Elle l’a chanté 16 fois ce soir là.

Parce qu’elle estimait que Woman prenait tout son sens si une autre femme chantait avec elle. La chanteuse a donc invité son amie Lana Del Rey pour scander cet appel à l’émancipation (financière dans un premier temps Well, my money’s like a weapon, tool for me) de la femme, à se protéger contre les violences masculines (A cage is like a weapon, a tool for me).

Une immense artiste, une voix envoutante, une musique divine, des textes poignants. Cat Power nous a beaucoup manqué pendant toutes ces années.

Wanderer LP | Wanderer Digital | Site Officiel | Facebook | Twitter

Adrianne Lenker – Abysskiss [Saddle Creek]

Le groupe de Brooklyn Big Thief s’est fait remarqué avec ces deux premiers LP Masterpiece et Capacity. Le premier cité a ma préférence pour les titres Masterpierce et Paul dans lesquels le contraste entre la voix si mélodieuse d’Adrianne Lenker et les guitares sauvages fait merveille. Capacity a sa propre couleur finissant en apothéose avec les très beaux titres Objects, Haley ou Mary.

Adrianne Lenker écrit depuis l’age de 8/10 ans. Elle trouve l’inspiration partout, tout le temps : en tournée, sur la route tard dans la nuit, dans les hôtels, jardins et cuisines du monde entier. Ce second album solo est pour elle un archivage des évènements survenus lors de ces deux dernières années.

Une fois n’est pas coutume, l’américaine commence par la fin : un adieu touchant d’une personne qu’on imagine souffrante et vivant ses derniers jours :

terminal
we both know
let me rest, let me go
see my death become a trail
and the trail leads to a flower
i will blossom in your sail
every dreamed and
waking hour

Terminal Paradise

Dans Abysskiss, elle est en perpétuelle recherche de chaleur humaine. Celle que l’on trouve auprès d’une (petite?) amie, lorsque les paupières deviennent lourde et que l’on pose sa tête sur son ventre réconfortant (when the eye gets heavy in the womb Womb). La chaleur du foyer familial que des enfants quittent (10 Miles) laissant les parents un peu désemparés.

Abysskiss c’est 10 ballades douces aux mélopées apaisantes et à la poésie saisissante. En écoute en streaming dès le 5 octobre et dans les bacs de France à partir du 26 octobre.

SmartUrl | Site Officiel | Facebook | Twitter

About The Author

Dj Tofu

Bercé au Hip Hop, les samples et ma curiosité insatiable m'ont fait découvrir des multitudes de genres, pépites et univers. Véritable glouton, j'ingurgite tout ce que j'écoute pour partager mes coups de cœur et news.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate:

Hot Track

Playlist du moment

Tweets récents

Translate »

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partage

Vous avez aimé? Partagez!