Select Page

Live Report – Nai Palm au Flow (Paris) le 8 novembre 2017

Nai Palm a conquis le public du Flow ce 8 novembre 2017

Il me paraissait impensable que Nai Palm n’ait pas plus de succès, qu’elle ne remplisse pas les stades. Mais non tant mieux. Qu’elle continue de jouer dans des petites salles. Qu’aucune distance nous sépare de l’émotion qu’elle transmet. Il y a cette proximité, cette complicité, cette communion (sur Crossfire/ So Into You, Nakamarra, Molasses, Breathing Underwater) entre l’artiste et son public qui n’est pas possible dans un grand un festival (j’ai assisté au Pitchfork Paris Festival une semaine avant) où les artistes passent à la chaîne et le public est plus glacial que le sourire de Vladimir Poutine. Au Flow Paris, cet OFNI (objet flottant non identifié), nous étions tous émus jusqu’au larme (comme cette jeune fille à côté de moi tantôt en transe tantôt en pleure pour qui l’artiste est un modèle à suivre). Nous somme redevenus des enfants (comme ce grand garçon de 35/40 piges qui portait un t-shirt à l’effigie de l’album Needle Paw et ses trois disques à faire « autographer »). Tous et toutes ébahi(e)s devant les prouesses vocales de l’australienne.

Je pensais qu’elle ne devait pas chanter des chansons d’amour mais non. Parce qu’on comprend en l’écoutant qu’elle incarne l’héritage de cette Néo Soul, anciennement R’N’B, (cf la reprise d’Aaliyah lors du rappel ou So Into You de Tamia) dont le thème principal est l’amour. Ça lui va comme un gant et elle est complètement épanouie. Elle s’est présentée sans chœur, sans machine à effet, sans artifice, sans ce putain d’auto-tune qui est une barrière à toute émotion non feinte. Juste sa voix et sa flying V (et tant pis pour la corde qui lâche et qui nous a permis d’entendre Nai Palm jurer en français : « putain de merde »).  Lors de son passage l’an dernier au Trabendo avec ses acolytes de Hiatus Kaiyote on l’avait senti frustrée, gênée par des problèmes techniques mais là elle était détendue, rayonnante, blagueux (comme dirait ma fille). Parce qu’on lui a donné de l’amour et elle nous en a donné en retour.

Ça fait juste du bien de se dire qu’on ait pas le seul sur terre à penser que Nai Palm est incroyable, que ses refrains sont jubilatoires, à ressentir ce sentiment de béatitude au son de sa voix. Et même les non-initiés, les non-fanatiques (coucou frérot) ont été obligés d’admettre que c’était une prestation impressionnante.

A lire également Hiatus Kaiyote – Choose Your Weapon : meilleur album 2015

Retrouver d’autres talents féminins sur la playlist Divines Divas 2

Pour acheter ou écouter Needle Paw c’est ici

Pour ces autres dates de concerts c’est

 

About The Author

Dj Tofu

Bercé au Hip Hop, les samples et ma curiosité insatiable m'ont fait découvrir des multitudes de genres, pépites et univers. Véritable glouton, j'ingurgite tout ce que j'écoute pour partager mes coups de cœur et news.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate:

Hot Track

Playlist du moment

Tweets récents

Translate »

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Partage

Vous avez aimé? Partagez!